LE GROUPE DES ÉTUDIANTS PICARDS ET UN TANTINET ORTHOPHONISTES VOUS SOUHAITE LA BIENVENUE
 

Merci de votre visite ! Vous êtes le  ème visiteur.

L'oral




     L’oral... L’euphorie de l’admissibilité cède malheureusement très vite à la panique. Arrivé à cette épreuve, les notes de l’écrit ne comptent plus. Vous êtes donc tous sur un pied d’égalité. L’oral 2012 était similaire pour chacun des 150 candidats et se déroulait sur deux jours comme celui qui vous attend. Nous vous développons son contenu. 

Attention : vous êtes susceptibles d’avoir un oral différent de celui que nous allons vous présenter. Lors des années précédentes, le déroulement était quelque peu différent. Il existait une partie « Motivation », absente lors du passage des candidats devant le jury en 2011 et de 2012. Cependant, depuis deux ans l’oral semble se stabiliser.

Le vendredi :

DICTÉE : environ 30 minutes
La dictée constitue la première épreuve de l’oral. Elle est d’un niveau correct avec des mots de vocabulaire classiques et des accords de verbes pronominaux. Nous avions aussi plusieurs noms de monuments parisiens où il fallait savoir si nous devions mettre une majuscule ou non. Sa rédaction tient sur une copie double. Trois lectures sont faites et avec un temps court mais suffisant de relecture. Cependant, vous ne devriez pas en avoir.

EPREUVE DE CREATIVITE : 1 heure
Cette année l’épreuve de créativité se déroulait en même temps que l’oral. Elle n’est pas notée mais doit être argumentée lors des entretiens. Nous devions ainsi réécrire une chanson parmi 5 sur le thème de l’orthophonie ou une expérience qui nous a touché. Les chansons étaient : « Je veux » de Zaz, « J’ai 10 ans » d’Alain Souchon, « Elle a fait un bébé toute seule » de Jean-Jacques Goldman, « La marseillaise » de Rouget de Lisle et « San Francisco » de Maxime Le Forestier.

Le samedi :
Les oraux étaient à chaque fois dirigés par deux personnes. Les exercices étaient chronométrés et la durée nous était communiquée. Le jury du matin était différent de celui de l’après-midi.
 
PREMIER ORAL : le matin (entre 15 et 20 minutes)
Aucune question ne renvoie directement à la personnalité ou à la motivation.
Nous avions eu :
- La lecture d’un extrait du "Petit Nicolas", assez simple, en mettant l’intonation avec 2 min de préparation.
- « Votre amie vous annonce son envie de devenir orthophoniste mais vous ne la voyez pas du tout exercer cette profession. Essayez de l’en dissuader. » 2 min avec 1 min de réflexion
-  « En quoi l’entourage est-il important dans la prise en charge des patients atteints de la maladie d’Alzheimer ? » 3 min
- Compléter des expressions, des proverbes, des noms de livres connus, etc.          2 min
Exemple : 60 m…… d… 1 h….
- Compléter des expressions en ayant un mot imposé et  le sens, 2 min 
Exemple : Pied à terre, faire le pied de grue, etc.

DEUXIÈME ORAL : l’après-midi (entre 15 et 20 minutes)
 Après la pause du déjeuner, un second oral vous attend !
Voici les questions que tous les candidats ont eues :  

 

  • Justification du choix de la chanson de l’épreuve de créativité et de sa réécriture

  • Mimer un funambule, une personne effrayée et une personne en état d’ébriété en train de marcher sur une ligne droite en 1 min 30

  • Donner un maximum de mots  commençant par « s » puis par « g » en 1 min chacun sans dire des mots de la même famille (garage et garagiste)

  • « Quel est l’impact des jeux vidéo sur le développement de l’enfant ? » 3min

  • Un mot était souligné dans une phrase et nous devions donner 3 synonymes de ce mot (vindicatif, différent, énigmatique, condescendant et narquois). On ne pouvait revenir en arrière :  2 min 30

  • Nous avions 3 BD différentes, une bulle de chaque histoire était vide et nous devions la compléter en imaginant les paroles des personnages. 6 min de préparation

 
Tout au long de la journée, les nerfs sont à vif. Cependant, l’ambiance est agréable. Les étudiants sont là pour vous soutenir.
 
L’oral représente le dernier palier : donnez tout ce que vous avez !

 

----------------------------------

Témoignages

" Le jour de l'oral je n'étais pas trop stressée et ça a sûrement joué.
Le matin un peu quand même, je n'ai pas réussi à bien manger. J'étais venue avec une autre fille qui passait aussi l'oral, je la connaissais bien d'avant donc c'était sympa!

La dictée, je l'ai trouvée bateau dans le sens où on retrouve des termes qu'on voit beaucoup en prépa. Un petit conseil : revoir les dictées de Pivot, ça m'avait bien aidée, mais je ne sais pas si ça retombera cette année :)
On avait largement assez de temps, pas de stress à avoir, ça n'a rien à voir avec certaines dictées d'autres villes. Là il y a vraiment le temps de se relire!!
Ensuite le premier oral : je pense que le stress était là mais pas trop non plus. J'ai trouvé le jury sympa et je tiens vraiment à le souligner : le jury était souriant, n'essayait pas de déstabiliser, et mettait vraiment à l'aise.
Il s'agissait d'exercices pour cet oral. J'ai pris mon temps et me suis bien concentrée. C'est passé très vite.

Le second oral : encore une fois le jury était vraiment sympa. Pour ma part ça n'a duré que 10 minutes. Les questions étaient essentielles et mes réponses étaient bien formulées. J'ai essayé d'aller droit au but en expliquant mes motivations le plus clairement possible. "


Charlotte, étudiante en orthophonie à Amiens (1A, concours 2009)

 



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement